tomme|cellier de l'ogresse
Catégories : ,

Part de tomme ( lait de vache ) – 200 g

7.30

DESCRIPTION DU PRODUIT

Part de tomme ( lait de vache ) – 200 g – 2 à 3 mois d’affinage

Le  Cellier de l’Ogresse

Les fromages que nous produisons sont tous au lait cru de vache biologique. Nous n’avons pas encore fait les démarches pour que notre production soit certifiée biologique mais le lait que nous achetons est lui certifié biologique. Nous produisons sous la raison sociale SAS Le Cellier de l’Ogresse, dans notre atelier à Villenauxe La Petite. Nous affinons nos fromages dans notre cave à coté de notre atelier.

Descriptif des deux fromagers :

Mutata:

Suite à la fermeture de mon théâtre de marionnettes à Paris en mars 2020, après 20 ans d’activité, je suis venu dans la Bassée rejoindre ma compagne Daphné. Avec le temps, j’ai nourri le projet d’ ouvrir à nouveau un petit théâtre de marionnettes mais aussi une brasserie artisanale. On m’a gentiment mis à disposition un petit terrain de nature vive près de l’eau où vit un couple de cygnes bien curieux, et c’est là, seul, que j’ai commencé à planter 330 pieds de houblon. Accompagné tout de même de tristesse et de vague à l’âme, je me suis lancé à faire du fromage comme par un après-midi de pèche ou de dessin.

Je rejoins alors sans le prévoir; Mon rêve d’enfance ; Fromager !

Daphné :

Il y a bien des années je donnais des ateliers d’éveil aux langues et à la musique aux enfants dans des écoles ou des maisons. J’ai voulu prendre le grand air et je suis devenue maraîchère. Qu’est-ce que j’ai aimé ce métier ! Mais l’amour est là et je choisis de quitter cette ferme pour rejoindre mon compagnon Mutata et œuvrer avec lui dans sa toute nouvelle fabrication encore alors secrète. Il y avait la bière, les marionnettes mais là il s’agissait de fromages. Quelle aubaine ! Enfant, je voulais devenir fromagère écrivain.

Petit mot sur les éleveurs:

Au grès d’une année de collecte de lait dans deux fermes différentes de Seine et Marne, nous avons souhaité trouver une ferme biologique où l’on pourrait régulièrement nous approvisionner en lait de vache. Nous avons rencontré les éleveurs de la ferme La Plenoise, Dominique, Maël et Clémentine Ackermann en janvier 2022, à Charny Orée de Puisaye dans l’Yonne.  Nous avons été conquis par leur sympathie à l’égard des autres mais bien aussi à l’égard de leurs vaches. Ils se sont tout récemment convertis à une conduite biologique de leur élevage.

 

 

 

0
0.00
Mon panier
Aucun produit
QQMCESOIR

GRATUIT
VOIR